Le grand dauphin, un animal protégé

Comme l’ensemble des mammifères marins, le grand dauphin est protégé par plusieurs conventions européennes et internationales.

Le grand dauphin Tursiopstruncatus est classé en « préoccupation mineure » sur la liste rouge 2013 de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature), cette espèce n’étant pas en déclin, malgré les multiples menaces qui pèsent sur cet animal et son habitat.

L’annexe II de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction), dans laquelle figure le grand dauphin, liste les espèces qui ne sont pas directement menacées d’extinction, mais qui pourraient le devenir si le commerce de leurs spécimens n’était pas étroitement contrôlé.

La convention de Berne, qui a pour objectif « d’assurer la conservation de la flore et de la faune sauvage et de leurs habitats naturels », mentionne aussi le grand dauphin dans son appendice II. Cette convention a été mise en place entre l’ensemble des pays européens et certains pays africains (Tunisie, Maroc, Sénégal, Burkina Faso).

Enfin, la directive européenne 92/43/CEE, qui concerne la conservation des habitats naturels de la faune et de la flore sauvage, a pour but « d’assurer le rétablissement ou le maintien dans un état de conservation favorable des espèces de grande importance écologique ». Cette directive liste le grand dauphin dans ses annexes II et IV, lui offrant ainsi des mesures spéciales de conservation, et inclut la création de Zones Spéciales de Conservation (ZSC).

< La société des grands dauphins Retour au sommaire >
 canada goose paris